Retour de Croatie

avec Pas de commentaire

A l’occasion d’un bref séjour en Croatie (Dalmatie centrale) entre le 5 et le 14 avril, nous avons pu croiser quelques orchidées bien que la date soit un peu trop précoce. C’est l’Ile de Hvar qui nous a réservé le plus de surprises, l’intérieur des terres étant encore plongées dans le froid puisque nous avons eu de la pluie tous les jours et même de la neige à faible altitude. Nous avons rencontré des difficultés de déterminations, notamment concernant les taxons du groupe de “sphegodes” dont seule la phénologie permet de trancher.

Nous avons donc selon nous observé :

Ophrys liburnica en fin de floraison et en stations importantes
Ophrys incubacea en pleine floraison
Ophrys incantata en floraison avancée
Ophrys tommasinii en tout début de floraison sur une station
Ophrys sicula rare et en tout début de floraison
Ophrys flavescens (2 pieds fleuris)
Ophrys leucadica (quelques pieds)

Orchis italica (nombreux)
Orchis pauciflora
Orchis quadripunctata en début de floraison
Orchis anthropophora
Himantoglossum robertianum (défleuri)
Anacamptis morio (2 premiers pieds)

Toutes les images sur le lien : https://www.sauvagesorchidees.com/voyages/croatie/

Ophrys incubacea, Ile de Hvar – 8 avril

Retour en Sicile

avec Pas de commentaire

Nous sommes allé au printemps en Sicile avec en ligne de mire un Ophrys qui nous faisait envie depuis très longtemps. Sa large bordure jaune le rend unique parmi les Ophrys, il s’agit de l’Ophrys de Lacaita – Ophrys lacaitae, uniquement présent en Sicile et dans le sud de l’Italie. Sa découverte ne nous a pas déçus.

Ophrys lacaitae – Sicile – 28 avril

Pied-du-Jura

avec Pas de commentaire

A l’occasion d’un sortie hier au Pied-du-Jura dans le canton de Vaud en Suisse, nous avons pu croiser 9 espèces d’orchidées encore en fleur et déceler la présence de 5 autres non fleuries. Pour ce qui était en fleur, nous avons croisé : Ophrys bourdon (Ophrys fuciflora), Ophrys mouche (Ophrys insectifera), Platanthère verdâtre (Platanthera chlorantha); Platanthère à deux feuilles (Platanthera bifolia), Orchis homme-pendu (Orchis anthropophora), Gymnadenie moustique (Gymnadenia conopsea), Céphalanthère rouge (Cephalanthera rubra), Listère ovale (Listera ovata), des Néotties nid-d’oiseau (Neottia nidus-avis) étaient en toute fin de floraison, pas photographiables mais encore bien visibles. Nous n’avons pas trouvé Ophrys abeille (Ophrys apifera) pourtant habituellement présent sur les lieux, mais le site semble très sec cette année et globalement peu de fleurs étaient présente. L’herbe d’habitude dense et haute était très clairsemée.

Orchis moustique (Gymnadenia conopsea) Céphalanthère rouge (Cephalanthera rubra)
Ophrys bourdon (Ophrys fuciflora) Ophrys mouche (Ophrys insectifera)
Sauterelle pontcuée sur Céphalanthère rouge (Cephalanthera rubra) Céphalanthère rouge (Cephalanthera rubra)

Images liées:

Orchidées de Sicile

avec Pas de commentaire

Fin avril nous étions en Sicile pour y voir les nombreuses orchidées que recèle l’île. Nous avons été chanceux quand à la météo et à la floraison qui nous aura permis de voir toutes les espèces que nous nous étions fixé. Nous avons toutefois rencontré des difficultés pour la détermination des Ophrys “fusca” s. l. qui demandent à notre avis une bonne connaissance sur place des décalage de floraison et petites variations morphologiques. Pour ce groupe nous avons parfois opté pour les noms qui nous semblaient les plus probables mais des corrections sont peut-être à apporter. https://www.sauvagesorchidees.com/voyages/italie/


Ophrys calliantha – 22 avril – Sicile

Céphalanthère rouge

avec Pas de commentaire

Samedi nous organisions un stage photo pour apprendre à photographier les orchidées sauvages de Suisse. A quelques kilomètres de Lausanne, au pied du Jura, nous avons pu encore photographier 9 espèces dont les Ophrys bourdon, Ophrys abeille et un dernier Ophrys mouche épargné par la chaleur. Outre les Ophrys, nous avons découvert l’orchis homme-pendu, la Gymnadénie moustique, les Platanthères verdâtres et à deux feuilles, l’Epipactis pourpre-noirâtre et la Listère à feuilles ovales, plusieurs autres espèces étaient malheureusement défleurie comme la Néottie nid d’oiseau. La saison de floraison était bien avancée, beaucoup plus en avance que l’an dernier et le nombre de pieds bien inférieur à l’habitude, mais le groupe a pu néanmoins réaliser de belles photos.

Cephalanthera rubra – 17 juin – Vaud, Suisse
Ophrys apifera aurita – 17 juin – Vaud, Suisse

Stage photo en Suisse

avec Pas de commentaire

A 30mn de Lausanne, nous irons à la découverte des orchidées des pelouses sèches de Ferreyres. Nous y découvrirons plusieurs espèces et notamment le bel Ophrys bourdon (Ophrys fuciflora). Si les orchidées constituerons notre sujet principal, nous ne bouderons pas pour autant les autres plantes et insectes que nous rencontrerons.

Contenu indicatif : réglages de l’appareil, composition et cadrage, idées originales..
Matériel conseillé :
tout type d’appareil permettant de faire de la macro ou de la proxy
Tarif : 95 CHF
(ou 90€) pour la journée

Début de floraison en Suisse

avec Pas de commentaire

Si les orchidophiles plus au sud ont déjà pu voir plusieurs espèces d’orchidées, en Suisse romande les premières pointent à peine leur pétales. J’allais sur un site photographier l’Ophrys araignée – Ophrys sphegodes, que je savais en fleur depuis quelques jours, mais j’ai été surpris de rencontrer également l’Orchis brûlé – Neotinea ustulata en bonne partie épanouie. La saison début en Suisse, de manière assez précoce du fait du temps très doux de ces dernières semaines.

Images liées:

Ophrys bourdon vs Ophrys abeille

avec Pas de commentaire

On me demande souvent comment différencier l’Ophrys bourdon (Ophrys fuciflora) de l’Ophrys abeille (Ophrys apifera). Ayant croisé les deux hier dans la canton de Vaud en Suisse, je profite pour vous les présenter.

Ophrys bourdon

Ophrys bourdon (Ophrys fuciflora), 9 juin, Vaud – Suisse

Ophrys abeille

Ophrys abeille (Ophrys apifera), 9 juin, Vaud – Suisse

Si les deux possèdent des sépales roses, les pétales de l’Ophrys abeille sont normalement verts, mais le labelle est également très différent. Large et assez quadrangulaire chez l’Ophrys bourdon, il est arrondi chez l’Ophrys abeille et le dessin de la macule chez ce dernier est très caractéristique.

1 2