Epipactis

avec Pas de commentaire

La semaine dernière je suis allé faire un tour pour suivre la floraison des Epipactis à côté de chez moi. Quelle ne fût pas ma surprise de voir les bords de chemins forestiers fraîchement broyés ! La commune de Pully (Suisse) juge utile de passer dans l’été couper l’herbe en forêt le long de chemins aménagés pourtant larges de 2 mètres. Cette opération d’entretien complétement inutile, prétextée pour la lutte contre les tiques et les risque de maladie qu’ils entraînent a causé la destruction de plusieurs pieds d’Epipactis à larges feuilles – Epipactis helleborine et d’Epipactis violacé – Epipactis purpurata. En Suisse les deux espèces sont pourtant protégées comme toutes les orchidées sauvages, et l’Epipactis violacé est assez rare sur le canton de Vaud. Heureusement il restait quelques pieds en pleine floraison.


Epipactis purpurata – 22 juillet – Vaud, Suisse


Epipactis helleborine – 22 juillet – Vaud, Suisse

Orchis sureau en Valais

avec Pas de commentaire

Hier en Valais nous sommes tombés sur la floraison des premiers Orchis sureau (Dactylorhiza sambucina) qui pourtant n’étaient encore qu’en boutons mercredi. Comme j’ai déjà souvent pu le remarquer, la forme rouge de l’espèce est plus précoce que la forme jaune. Sur la station, 3 pieds étaient bien en fleur alors que seul un pied jaune possédait un fleuron d’ouvert, les autres encore tous en boutons.


Orchis sureau (Dactylorhiza sambucina), 14 avril – Valais, Suisse

Orchidées tardives en Gaspésie

avec Pas de commentaire

En voyage fin septembre/début octobre au Canada et plus précisément en Gaspésie, nous avons eu la surprise de trouver encore quelques orchidées en fleurs. Étonnamment pour la saison des milliers d’Epipactis à larges feuilles – Epipactis helleborine possédaient encore des fleurons ouverts. La saison très sèche cette année avait limité la floraison estivale. Les pluies et la douceur de l’été indien ont permis une floraison plus tardive qu’à l’accoutumée. Plus discrète, nous avons également croisé la Platanthère du Lac Huron – Platanthera huronensis, une découverte plus intéressante pour nous que l’Epipactis qui est le même que celui que nous croisons facilement autour de chez nous.


Platanthera huronensis – 28 septembre – Gaspésie, Canada


Epipactis helleborine – 28 septembre – Gaspésie, Canada

Lusus de Neotinea maculata

avec Pas de commentaire

Nous avons rencontré en Grèce un pied d’Orchis tacheté – Neotinea maculata,  dont un fleuron présente une malformation appelée lusus. En effet, ce fleuron comporte toutes ses pièces florales en double, il s’agit au final d’une fusion de deux fleurons. Si ce genre de malformation est fréquent, ce pied est intéressant car un seul fleuron est concerné, les autres sont tout à fait normaux. Cette orchidée démontre donc que chaque fleur d’une inflorescence possède son propre patrimoine génétique et qu’une erreur génétique peut concerner toute la plante ou uniquement une de ses fleurs. J’avais déjà pu constater ce phénomène sur un Orchis bouffon – Anacamptis morio croisé en Aveyron et dont un seul fleuron était albinos.

Neotinea maculata Anacamptis morio
Neotinea maculata – 11 avril – Péloponnèse, Grèce Anacamptis morio – 8 mai – Aveyron, France

 

Stage photo autour des Nigritelles

avec Pas de commentaire

Plusieurs espèces d’orchidées sauvages figurent parmi la flore colorée des alpages suisses. Dans le Valais, à 1h00 de Lausanne, nous ferons une sortie orientée principalement ces dernières pour apprendre à la reconnaître et à photographier toutes les palettes de couleurs qu’elles nous offrent ainsi que les subtiles hybrides que nous décèlerons parmi elles. Nous rencontreront l’Orchis vanille (Gymnadenia rhellicani) avec différents colorations, mais également ses hybrides avec d’autres espèces de montagne.

Contenu indicatif : réglages de l’appareil, composition et cadrage, détermination des orchidées…
Matériel conseillé :
tout type d’appareil permettant de faire de la macro ou de la proxy
Tarif : 95CHF
(ou 90€) pour la journée

Stage photo en Suisse

avec Pas de commentaire

A 30mn de Lausanne, nous irons à la découverte des orchidées des pelouses sèches de Ferreyres. Nous y découvrirons plusieurs espèces et notamment le bel Ophrys bourdon (Ophrys fuciflora). Si les orchidées constituerons notre sujet principal, nous ne bouderons pas pour autant les autres plantes et insectes que nous rencontrerons.

Contenu indicatif : réglages de l’appareil, composition et cadrage, idées originales..
Matériel conseillé :
tout type d’appareil permettant de faire de la macro ou de la proxy
Tarif : 95 CHF
(ou 90€) pour la journée

Les orchidées d’alpage suisse

avec Pas de commentaire

Les mercredi 17 mai et samedi 20 mai, nous proposons un stage photo sur le Niremont (35mn de Lausanne) à la rencontre de la flore d’alpage en Suisse. Plusieurs espèces d’orchidées sont au programme (Dactylorhiza sambucina, Anacamptis morio, Orchis mascula) mais également d’autres plantes (Crocus de printemps, Soldanelle des Alpes…). Les alpages commencent à se colorer même si la neige reste présente en altitude. La journée sera consacrée à la photographie de ses espèces en découvrant les trucs et astuces permettant de les mettre au mieux en images.

Contenu indicatif : réglages de l’appareil, composition et cadrage, idées originales..
Matériel conseillé :
tout type d’appareil permettant de faire de la macro ou de la proxy, objectif standard
Tarif : 95 CHF
(ou 90€) pour la journée

1 2 3