Dernières rencontres de la saison

avec Pas de commentaire

Mes dernières randonnées en montagne dans le Valais suisse n’étaient pas axées sur les orchidées qui pour la plupart ont fini de fleurir. J’ai donc surpris de rencontrer quelques Orchis vanille – Gymnadenia rhellicani à 2500m d’altitude, mais surtout deux pieds d’Orchis brûlé – Neotinea ustulata à 2300m. L’Orchis brûlé fleurit en général au mois de juin, voire début juillet en altitude. En 1997, un variété tardive a été décrite Neotinea ustulata var. aestivalis, considérée par certains auteurs comme une forme ou une sous-espèce. Toutefois, cette dernière se caractérise également par une inflorescence élevée et des sépales incurvés que les plantes observées ne possédaient pas… Aujourd’hui, de manière moins surprenante, j’ai également croisé quelques Orchis moustique – Gymnadenia conopsea encore bien frais à 1500m d’altitude alors que les Epipactis pourpre-noirâtre – Epipactis atrorubens et les Goodyère rampantes – Goodyera repens qui les accompagnaient étaient logiquement largement défleuris. Voilà donc un peu de bonus de fin de saison, que je n’ai malheureusement pas pu photographier avec du matériel adapté.


Neotinea ustulata – 15 août – Valais, Suisse

Gymnadenia conopsea – 19 août- Valais, Suisse

Goodyère rampante

avec Pas de commentaire

Avec les Epipogon sans feuille – Epipogium aphyllum trouvés dans le Valais, en Suisse, j’ai également pu observer de nombreux pieds de Goodyère rampante – Goodyera repens en début de floraison. Une espèce que je venais de photographier quelques jours plus tôt en France dans la vallée de la Maurienne où elle est également fréquente. Il s’agit d’une orchidée qui pousse principalement dans les sous-bois de conifères et qui bénéficie des plantations de pins pour étendre son aire de répartition. Ses feuilles qui présentent des nervures en réseau et forment un quadrillage clair sont très singulières pour une orchidée.



Goodyera repens – 8 juillet – Vanoise, France


Goodyera repens – 29 juillet – Valais, Suisse

 

 

Epipogon sans feuille

avec Pas de commentaire

En repérage pour un stage photo dans les forêts valaisannes, j’ai croisé quelques Epipogon sans feuille – Epipogium aphyllum. Cette fleur très particulière est une des raretés que comportent les orchidées. L’absence de chlorophylle et de feuilles lui permettent de se développer dans des sous-bois sombres. Pour sa survie, elle dépend des champignons du sol qui la mycorhizent. La floraison des épipogons est capricieuse, ils peuvent même fleurir sous terre, ce qui rend leur découverte encore plus excitante.

Epipogon sans feuille – Epipogium aphyllum – 26 juillet – Valais, Suisse

Orchidées de montagne

avec Pas de commentaire

En sortie hier autour du barrage d’Emosson à la frontière entre la France et la Suisse, j’ai croisé plusieurs espèces d’orchidées : Orchis des Alpes – Dactylorhiza alpestris, Orchis moustique – Gymnadenia conopsea, Listère à deux feuilles – Listera ovata, Orchis miel – Pseudorchis albida. La végétation à près de 2000m d’altitude commence à bien démarrer.



Orchis miel –
Pseudorchis albida– 24 juin – Valais, Suisse

Orchis des Alpes – Dactylorhiza alpestris – 24 juin – Valais, Suisse

Le Sabot de Vénus

avec Pas de commentaire

Le Sabot de Vénus – Cypripedium calceolus, est une orchidée particulière tant elle suscite l’intérêt des amoureux de la Nature. Victime de cueillette, cette orchidée sauvage est devenue un emblème de la protection de la Nature. C’est en Suisse, dans le Valais, que je suis allé à sa rencontre hier. Il était grand temps, la floraison tirait déjà à sa fin.

Sabot de Vénus – Cypripedium calceolus – 27 mai – Valais, Suisse

 

Sortie en Valais

avec Pas de commentaire

Je suis allé hier encadrer un stage photo aux orchidées du Valais, d’une rive à l’autre du Rhône. L’Orchis bouffon (Anacamptis morio) était encore en fleur et en quantité importante cette année. L’Orchis homme-pendu (Orchis anthropophotra) m’a également surpris par le nombre important de pieds cette année. Plus discret, l’Orchis brûlé (Neotinea ustulata) était néanmoins au rendez-vous de même qu’Orchis mâle (Orchis mascula) souvent caché dans les buissons. Nous avons également croisé un pied d’Orchis sureau (Dactylorhiza sambucina), dont la floraison était bien avancée et des pieds d’Orchis pyramidal (Anacamptis pyramidalis) encore en boutons, mais dont la couleur commençait à pointer. En rive droite, nous avons recroisé de nombreux pieds d’Orchis mâle et un seul pied en fleur d’Orchis militaire (Orchis militaris), les autres étaient encore en boutons. Et pour finir, quelques feuilles de Céphalanthère à longues feuilles (Cephalanthera longifolia) mais dont la floraison n’est pas encore pour tout de suite. Outre les orchidées, les Adonis de printemps (Adonis vernalis) étalent encore fleuris pour notre plus grand plaisir.

 

Orchis anthropophora – Valais, Suisse – 8 mai


Neotinea ustulata – Valais, Suisse – 8 mai

Orchis mascula – Valais, Suisse – 8 mai

Clap de fin

avec Pas de commentaire

Et voilà, la saison se termine avec la dernière orchidée sauvage de l’année sous nos latitudes. Les pluies de fin d’été ont permis l’apparition des hampes florales des Spiranthes d’automne (Spiranthes spiralis). Après la floraison elles laisseront place à de petites feuilles discrètes.

Spiranthe d’automne – Spiranthes spiralis – Valais, Suisse – 15 septembre

1 2