Chablais vaudois

avec Aucun commentaire

Hier je suis allé visiter un de mes spots habituels qui commençait à être bien fleurit. Au programme : Ophrys araignée – Ophrys aranifera en fin de floraison, Ophrys mouche – Ophrys insectifera en tout début de floraison, premières fleurs d’Ophrys bourdon – Ophrys fuciflora mais également le tout début des Orchis homme-pendu – Orchis anthropophora et Orchis mâle – Orchis mascula et enfin un unique pied d’Orchis brûlé – Neotinea ustulata d’habitude bien présent sur les lieux.

Des espèces fragiles !

avec Un commentaire

En visite aujourd’hui sur un site suisse que j’ai l’habitude de fréquenter, j’ai pu constater le passage d’autres amateurs d’orchidées avant moi. Quelques marques dans l’herbe sans conséquence, mais surtout de nombreux pieds d’Ophrys bourdon (Ophrys fuciflora) cassés, piétinés. Quelle tristesse de voir tous ces ophrys dans cet état. Ce n’est pas la première fois que je constate ce genre d’indélicatesse sur différents site. Pour mémoire toutes les espèces d’orchidées sauvages sont protégées en Suisse, les espèces de plaine subissent de nombreuses pressions et figurent parmi les plus menacées du pays. Il est vraiment dommage que les amateurs d’orchidées et/ou les photographes contribuent la fragilisation des populations. En pratiquant notre passion, nous impactons forcément les milieux naturels sur lesquels nous nous rendons, mais tâchons de minimiser cette dégradation et de faire un peu attention à ne pas piétiner les pieds alentours.

Je me suis du coup reporté sur les autres espèces présentes sur le site et ai laissé les ophrys tranquilles.

Orchis anthropophora – Vaud, Suisse – 10 mai