avec Aucun commentaire

Les talus de bord de route sont souvent des refuges de biodiversité. Leur gestion est propice au maintien des orchidées sauvages persécutées par l’agriculture ailleurs. En balade au pied du Jura j’ai pu y rencontrer des Céphalanthère de Damas – Cephalanthera damasonium en début de floraison, des Orchis homme-pendu – Orchis anthropophora et des Orchis brûlés – Neotinea ustulata.

Orchis anthropophora – Cephalanthera damasonium – Neotinea ustulata – 11 mai – Vaud, Suisse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.