Goodyère rampante

avec Pas de commentaire

Avec les Epipogon sans feuille – Epipogium aphyllum trouvés dans le Valais, en Suisse, j’ai également pu observer de nombreux pieds de Goodyère rampante – Goodyera repens en début de floraison. Une espèce que je venais de photographier quelques jours plus tôt en France dans la vallée de la Maurienne où elle est également fréquente. Il s’agit d’une orchidée qui pousse principalement dans les sous-bois de conifères et qui bénéficie des plantations de pins pour étendre son aire de répartition. Ses feuilles qui présentent des nervures en réseau et forment un quadrillage clair sont très singulières pour une orchidée.


Goodyera repens – 8 juillet – Vanoise, France

Goodyera repens – 29 juillet – Valais, Suisse

 

 

Goodyère rampante

avec Pas de commentaire

Partis chercher l’Epipogon sans feuille (Epipogium aphyllum), c’est finalement seulement quelques pieds de Goodyère rampante que nous avons croisé hier dans la Valais suisse. Alors qu’il y a 5 ans nous avions trouvé à la même date plusieurs pieds de Céphalanthère rouge (Cephalanthera rubra) encore bien en fleurs, des Epipactis à larges fleurs (Epipactis helleborine) et plusieurs dizaines d’Epipogons sans feuille, cette année, les Céphalanthères rouges sont déjà toutes en fruits, les Epipogons sans feuille restent introuvables et les Epipactis à larges fleurs commencent à être tous bien défraîchis. Par contre la rareté des orchidées nous a incité  à une prospection plus pousséeet nous aura permis de découvrir sur le site la Goodyère rampante (Goodyera repens) que nous ne connaissions pas à cet endroit. Bien que majoritairement en fin de floraison quelques pieds étaient encore frais avec même des boutons encore fermés.

Goodyère rampante (Goodyera repens) – 4 août – Valais, Suisse

Goodyère rampante (Goodyera repens) – 4 août – Valais, Suisse