avec Pas de commentaire

Dans un marais du Valais, j’ai pu croiser ces derniers jours les deux Gymnadénies présentes en Suisse. Pour les différencier, le critère le plus simple est de se fier à la longueur de leur éperon. La Gymnadénie moustique (ou Orchis moustique) – Gymnadenia conopsea, possède un éperon très long alors que l’éperon de la Gymnadénie odorante – Gymnadenia  odoratissima est court, plus court que l’ovaire. G. odoratissma se trouve exclusivement dans des marais alcalin très humide alors que G. conopsea préférera les milieux plus secs. L’hybride entre les 2 peut être difficile à identifier, il ne faut pas le confondre avec G. pyreniaca (G. longicalcarata selon les auteurs) qui pousse de manière très localisées sur coteaux calcaires très secs.

Orchis très odorant (Gymnadénie) - Gymnadenia odoratissima Gymnadenia odoratissima - 1er juin - Valais, Suisse
Orchis moustique, Gymnadénie - Gymnadenia conopsea Gymnadenia conopsea - 1er juin - Valais, Suisse

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.