Listère en cœur

avec Pas de commentaire

La discrète Listère en cœur (Listera cordata) est difficile à observer, non seulement car elle est rare mais aussi car elle est si petite qu’elle est difficile à voir. C’est à l’occasion d’un stage photo que nous organisions que nous avons pu croiser cette petite orchidée perdue dans un tapis de grêlons tombés quelques minutes avant.

Listère en cœur – Listera cordata – 9 mai – Vaud, Suisse

Listère en cœur – Listera cordata – 12 mai – Vaud, Suisse

Dactylorhize des Alpes

avec Pas de commentaire

Cette semaine nous avons croisé la Dactylorhize des Alpes (Dactylorhiza alpestris) en début de floraison. Leur arrivée est un peu plus tardive qu’à l’accoutumée du fait d’une neige encore très présente en montagne.

 


Dactylorhize des Alpes – Dactylorhiza alpestris – 12 mai – Vaud, Suisse


Dactylorhize des Alpes – Dactylorhiza alpestris – 12 mai – Vaud, Suisse

Orchis sureau en Valais

avec Pas de commentaire

Hier en Valais nous sommes tombés sur la floraison des premiers Orchis sureau (Dactylorhiza sambucina) qui pourtant n’étaient encore qu’en boutons mercredi. Comme j’ai déjà souvent pu le remarquer, la forme rouge de l’espèce est plus précoce que la forme jaune. Sur la station, 3 pieds étaient bien en fleur alors que seul un pied jaune possédait un fleuron d’ouvert, les autres encore tous en boutons.


Orchis sureau (Dactylorhiza sambucina), 14 avril – Valais, Suisse

Epipactis violacé

avec Pas de commentaire

Alors que la plupart des Epipactis sont maintenant fanés en plaine, quelques Epipactis violacés sont encore en fleur dans les forêts du pourtour de Lausanne.

Epipactis violacé (Epipactis purpurata), 29 juillet – Lausanne, Suisse

Epipactis violacé (Epipactis purpurata), 29 juillet – Lausanne, Suisse

Epipactis violacé (Epipactis purpurata), 29 juillet – Lausanne, Suisse

Epipactis en sous-bois

avec Pas de commentaire

La saison des orchidées commence à essouffler. il reste bien encore quelques espèces, mais elles se font de plus en plus rares, surtout cette année avec la chaleur et la floraison précoce. Toutefois en sous-bois les épipactis sont au rendez-vous.

Epipactis helleborine, 1er juillet, Lausanne – Suisse

Céphalanthère rouge

avec Pas de commentaire

Samedi nous organisions un stage photo pour apprendre à photographier les orchidées sauvages de Suisse. A quelques kilomètres de Lausanne, au pied du Jura, nous avons pu encore photographier 9 espèces dont les Ophrys bourdon, Ophrys abeille et un dernier Ophrys mouche épargné par la chaleur. Outre les Ophrys, nous avons découvert l’orchis homme-pendu, la Gymnadénie moustique, les Platanthères verdâtres et à deux feuilles, l’Epipactis pourpre-noirâtre et la Listère à feuilles ovales, plusieurs autres espèces étaient malheureusement défleurie comme la Néottie nid d’oiseau. La saison de floraison était bien avancée, beaucoup plus en avance que l’an dernier et le nombre de pieds bien inférieur à l’habitude, mais le groupe a pu néanmoins réaliser de belles photos.

Cephalanthera rubra – 17 juin – Vaud, Suisse
Ophrys apifera aurita – 17 juin – Vaud, Suisse

Listère à feuilles en forme de cœur

avec Pas de commentaire

Ce n’est surement pas la plus exubérante des orchidées mais la Listère à feuilles en forme de cœur – Listera cordata mérite le coup d’œil. La première difficulté consiste à la trouver. Non seulement elle est rare, voire très rare, mais elle est très très discrète. On passe facilement à côté sans même la remarquer. Les fleurs mesurent moins d’un centimètre et l’ensemble de la plante à peine plus de 5 cm. Une centaine de pieds en fleur poussaient pourtant hier dans le sous-bois d’une pinède suisse.

1 2 3 4