avec Aucun commentaire

Les hybrides de Gymnadénies sont assez fréquents car ils sont souvent sur les même sites. Aujourd’hui, dans une tourbière je suis tombés sur plusieurs pieds de Gymnadenia x intermedia (G. conopsea X G. odoratissima) caractérisés par un éperon plus long que la Gymnadénie odorante – Gymnadenia odoratissima mais plus cours que la Gymnadénie moustique – Gymnadenia conopsea. La forme du labelle est proche de celui de la Gymnadénie odorante mais la taille de la fleur est celle de la Gymnadénie moustique.

A gauche : Gymnadenia conopsea – Au centre : Gymnadenia x intermedia – A droite : Gymnadenia odoratissima
15 juin – Vaud, Suisse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.