Sortie au pied du Jura

avec Aucun commentaire

Ce week-end j’ai accompagné une sortie sur quelques uns de mes sites habituels au pied du Jura vaudois. Si les Céphalanthère à longues feuilles – Cephalanthera longifolia et Orchis pourpre – Orchis purpurea étaient encore en bouton, nous avons pu croiser de nombreux Orchis bouffon – Anacamptis morio bien fleuris à 750m d’altitude.

Anacamptis morio – 24 avril – Vaud, Suisse

Chablais vaudois

avec Aucun commentaire

Hier je suis allé visiter un de mes spots habituels qui commençait à être bien fleurit. Au programme : Ophrys araignée – Ophrys aranifera en fin de floraison, Ophrys mouche – Ophrys insectifera en tout début de floraison, premières fleurs d’Ophrys bourdon – Ophrys fuciflora mais également le tout début des Orchis homme-pendu – Orchis anthropophora et Orchis mâle – Orchis mascula et enfin un unique pied d’Orchis brûlé – Neotinea ustulata d’habitude bien présent sur les lieux.

La saison démarre

avec Aucun commentaire

Si dans le sud de la France et les pays méditerranéens les orchidées ont déjà largement commencé leur floraison, en Suisse il faut être un peu plus patient. Mais ça y est, les premières orchidées sont fleuries et la saison démarre. Les premières fleurs dataient déjà de plusieurs jours, plusieurs avaient soufferts du gel et du retour de la neige, mais les suivantes ont pris le relais. Pour le moment, seule l’Ophrys araignée – Ophrys sphegodes pointe le bout de son nez, mais les autres ne devraient pas tarder à suivre l’exemple.





Ophrys sphegodes – 24 mars – Vaud, Suisse

Limodore à feuilles avortées

avec Aucun commentaire

Le limodore à feuilles avortées – Limodorum abortivum est une orchidée qui ne dispose pas de chlorophylle en atteste l’absence de coloration verte tant dans ses feuilles que dans le reste de la plante. Du coup, toute sa vie, le limodore sera dépendant du champignon avec lequel elle forme une mycorhize.

Limodorum abortivum
Limodorum abortivum – 27 mai – Valais, Suisse

Amélioration des galeries

avec Aucun commentaire

Le site évolue légèrement, en premier lieu, plein de nouvelles photos sont venues alimenter les différentes espèces présentées. Désormais, vous pouvez savoir si un taxon se trouve en France ou en Suisse grâce aux drapeaux qui accompagne son nom. Enfin, le nom des espèces est en train d’être modifié progressivement pour adopter la systématique proposée par Rolf Kühn, Henrik AE. Pedersen et Philip Cribb dans l’ouvrage Orchidées d’Europe & de Méditerranée – 2020 – Editions Biotope. Leur approche de rassemblement et la prise en compte de la variation spécifique correspondant le mieux à notre vision. Toutes ces modifications prennent du temps et il se peut qu’il reste quelques coquilles au moment de votre visite…

Ophrys sipontensis
Ophrys sphegodes subsp. sipontensis – 25 avril – Pouilles

 

Dernières rencontres de la saison

avec Aucun commentaire

Mes dernières randonnées en montagne dans le Valais suisse n’étaient pas axées sur les orchidées qui pour la plupart ont fini de fleurir. J’ai donc surpris de rencontrer quelques Orchis vanille – Gymnadenia rhellicani à 2500m d’altitude, mais surtout deux pieds d’Orchis brûlé – Neotinea ustulata à 2300m. L’Orchis brûlé fleurit en général au mois de juin, voire début juillet en altitude. En 1997, un variété tardive a été décrite Neotinea ustulata var. aestivalis, considérée par certains auteurs comme une forme ou une sous-espèce. Toutefois, cette dernière se caractérise également par une inflorescence élevée et des sépales incurvés que les plantes observées ne possédaient pas… Aujourd’hui, de manière moins surprenante, j’ai également croisé quelques Orchis moustique – Gymnadenia conopsea encore bien frais à 1500m d’altitude alors que les Epipactis pourpre-noirâtre – Epipactis atrorubens et les Goodyère rampantes – Goodyera repens qui les accompagnaient étaient logiquement largement défleuris. Voilà donc un peu de bonus de fin de saison, que je n’ai malheureusement pas pu photographier avec du matériel adapté.


Neotinea ustulata – 15 août – Valais, Suisse

Gymnadenia conopsea – 19 août- Valais, Suisse

Goodyère rampante

avec Aucun commentaire

Avec les Epipogon sans feuille – Epipogium aphyllum trouvés dans le Valais, en Suisse, j’ai également pu observer de nombreux pieds de Goodyère rampante – Goodyera repens en début de floraison. Une espèce que je venais de photographier quelques jours plus tôt en France dans la vallée de la Maurienne où elle est également fréquente. Il s’agit d’une orchidée qui pousse principalement dans les sous-bois de conifères et qui bénéficie des plantations de pins pour étendre son aire de répartition. Ses feuilles qui présentent des nervures en réseau et forment un quadrillage clair sont très singulières pour une orchidée.



Goodyera repens – 8 juillet – Vanoise, France


Goodyera repens – 29 juillet – Valais, Suisse

 

 

1 2 3 4 5 6 13